ALTITUDE 0 – AMAZONIE



Du vert. À perte de vue.

Du vert ténébreux. Du vert tendre. Du vert boueux. À l’infini.

De l’humidité aussi. Féroce. Coriace. Qui goutte des feuilles. Décore les toiles d’araignées. S’agglomère en flots boueux. Se déverse des cieux à toute heure. Mouille les pelages. Gangrène les tee-shirts.

Le temps est lourd. L’air est épais. L’atmosphère colle autant que nos vêtements. On est englués. Happés. Digérés par l’Amazonie. Lentement mais sûrement, le lieu nous dévoile ses pièges. Son hostilité. Sa dure loi de la jungle.

Derrière les couleurs chamarrées des toucans et des aras se cachent mille dangers. Une patte velue de tarentule. Un reflet d’oeil de caïman. Un anaconda en digestion. Des charognards qui attendent le faux pas.

Il faut savoir rester malin, discret, attentif, pour survivre ici-bas. S’entraider. Coopérer. Comme les fourmis et les frelons. Ou être le roi du mimétisme. Comme certaines chouettes ou les insectes.

Si inhospitalière mais si belle. L’Amazonie attire. Intrigue. Fascine. Attise le mystère et promet l’aventure. Il ne faut pas hésiter. Il faut oser. S’assoir dans une pirogue et suivre les méandres des flots. Parcourir la jungle de jour comme de nuit à la rencontre de ses habitants. Plonger dans les eaux troubles des grands lacs. Rencontrer les tribus locales et partager leur repas. Se lancer. Lâcher prise. Et se laisser engloutir par l’Amazonie.




TRUCS & ASTUCES

SAPÉ COMME UN AVENTURIER

 Pour parcourir la jungle amazonienne dans les meilleures conditions, un petit topo vestimentaire s’impose. Indiana vous conseille :

 -Des tee-shirts manches longues légers. Pour vous prémunir des moustiques.

 -Un pantalon & un poncho/veste de pluie. Le temps amazonien est instable et joueur. Il peut pleuvoir soudainement à toute heure du jour ou de la nuit.

 -De bonnes vieilles bottes en caoutchouc. Indispensables pour aller patauger dans la boue amazonienne. Généralement, elles sont prêtées directement par les lodges.

 -Une lampe frontale. Nécessaire pour aller débusquer les Mayticas, anacondas et autres sympathiques Caïmans.



Un commentaire

  1. Reply

    Superbement bien écrit! Vous nous faites rêver c’est génial ce partage d’aventure. Attention à vous tout de même. Profitez bien.bises

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s